Grâce à ce site, j’espère rendre hommage à l’art culinaire d’une manière plus éthique : vis-à-vis de nos amis les animaux, certes, mais aussi vis-à-vis de notre santé à nous, et celle des autres aussi, surtout.

Chaque mois, je vous proposerai mes recettes de cuisine préférées, des entrevues avec des amoureux du miam qui font bouger le monde de la gastronomie et des articles pour dénoncer pour mieux comprendre nos habitudes de consommation.

Pourquoi un site, là, maintenant ?

Étant particulièrement férue de cuisine et d’écologie, mais aussi très bavarde, je ne peux pas m’empêcher de partager mes opinions et découvertes avec absolument tout le monde. Combien de fois ai-je ramené des gâteaux au bureau parce que j’avais trop cuisiné la veille ? Combien de fois ai-je rabroué mes collègues lorsqu’ils jetaient leur barquette de salade en plastique à la poubelle d’ordures ménagères ? Mais voilà, jouer les reloues, ça paye* ! Eh oui : j’ai remarqué que certaines de mes victimes préfèrent désormais ramener leur gamelle au travail ou n’osent même plus avouer que pendant des années, elles ne triaient pas le verre.

Pourquoi Olympe de Gougères ?

Pour ceux qui sont curieux de (re)découvrir qui était l’incroyable Olympe de Gouges, je vous propose de visionner cet épisode de Virago, super chaîne Tutube de Aude GG.

Vous vous demandez ce qu’est une gougère ? Hé bien mes chers, ce n’est autre qu’un petit chou au fromage. Pour être encore plus barbare : c’est une chouquette salée.

Je vous laisse maintenant cogiter un peu et rire pendant 5 minutes devant votre écran, ou me bannir de votre navigateur pour avoir osé l’innosable.

Enfin, avant de vous souhaiter une bonne lecture, j’aimerais remercier tous ceux et celles qui m’ont aidée et soutenue, parce que j’ai les meilleurs copains du monde.

Des bisous.

OdG


*Sauf quand on est relou dans un but non constructif, voire plutôt carrément destructeur, et là c’est mal. Merci d’y remédier.