Trop souvent, on jette nos restes sans réaliser que, finalement, ils peuvent servir à bien d’autres choses. Aujourd’hui, découvrez trois astuces antigaspi qui vous changeront la vie.

Jusqu’au 31 octobre, n’oubliez pas de participer au défi antigaspi pour tenter de gagner un colis de miam made in Olympe de Gougères ! Cliquez ici pour découvrir comment participer.

Éplucher les fruits et les légumes bios

Je vois souvent des photos de compost avec des épluchures de pommes, de carottes, de concombres… Si c’est bio, dans 90 % des cas, on arrête d’éplucher ! Il suffit de les rincer avec soin, car ces précieuses épluchures sont bourrées de nutriments.

  • L’écorce des agrumes contient beaucoup plus de vitamine C que la chair ! Vous pouvez râper le zeste et l’utiliser dans les gâteaux ou mettre des écorces dans vos carafes d’eau pour parfumer.
  • La peau des carottes, selon les variétés, peut avoir un goût parfois terreux et pas ouf pour les papilles. Dans ce cas, pour éviter de l’éplucher complètement, vous pouvez utiliser une brosse en poils de noix de coco pour enlever le sable ou la terre, ou même une vieille brosse à dent.
  • Les cosses des petits pois sont tout à fait comestibles. Il suffit de les faire cuire à part et de les passer au mixeur.
  • Le chou-fleur se mange en entier : les fleurs, les feuilles, le trognon. En plus, c’est rudement bon !

Mais ne nous leurrons pas, car pour certaines recettes, il faut bel et bien éplucher. Dans ce cas, gardez vos épluchures au congélateur dans un tupperware. Une fois que la boîte est pleine, préparez un petit bouillon, mixez pour bien homogénéiser, et versez la préparation dans des cubes à glaçons. Et hop, un bouillon cube maison !

Jeter son marc de café

Le marc de café, c’est absolument magique. Si magique que c’est vraiment très très dommage de le jeter ! Que vous soyez au travail, à la maison ou chez des amis, prenez le réflexe de récupérer le marc pour le réutiliser :

  • Il est excellent pour le compost ou pour redonner un petit coup de fouet à vos plantes raplapla. Attention, attendez bien qu’il ait refroidi avant.
  • C’est le gommage le plus efficace et le moins cher que j’aie jamais essayé. Il faut savoir que j’ai une peau atopique-fine-grasse-sèche-lavieestinjuste et que par conséquent, je ne peux pas me tartiner avec n’importe quoi. J’utilise régulièrement le gommage au café avec une cuiller d’huile d’olive pour le corps et le visage, et ma peau devient toute douce et toute lisse – wiiiii !
  • Il entretient vos canalisations. Mettez une dose de marc dans le lavabo et faites couler de l’eau chaude (ou de l’eau bouillante si vous voulez carrément déboucher) pendant 2 bonnes minutes. Attention, cette astuce est déconseillée si vous avez des canalisations en plastique.

Jeter son trognon de pomme (non traitée)

Le trognon de pomme à la poubelle de biogaz ou au compost, c’est zéro déchet. Oui, et manger le trognon, c’est aussi zéro déchet, et c’est aussi possible. Tout ce qu’on laisse dans une pomme, c’est la tige, et les pépins parce que ce n’est pas très bon (moi je les mange quand même). Il faut savoir que les pépins de pomme toxiques, c’est une légende urbaine : le cyanure qu’ils contiennent est présent en si petit quantité que c’est à peu près aussi toxique de manger une gousse d’ail crue, qui contient de l’arsenic. Gardez-les précieusement, car grâce à leur teneur naturelle en pectine, vous pouvez utiliser vos pépins pour épaissir vos confitures, vos compotes, vos crèmes, et même vos sauces !